Laurent Fabius : Droits humains « j’ai bien compris de quoi il s’agit »

21 oct

Laurent Fabius, conférence Femmes et climat, paris, octobre 2015Lors de l’événement « Climat : les femmes s’engagent ! », le 16 octobre 2015, à Paris, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a reçu un ensemble de recommandations visant à intégrer l’autonomisation des femmes et l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’accord issu de la COP21, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015. La première de ces recommandations fait état de l’importance de « rétablir la dimension des Droits humains […], dans l’Accord qui devrait être adopté à l’issue de la COP 21 »

Le 16 octobre se déroulait à Paris, au Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International, une conférence destinée à mobiliser autour des enjeux du changement climatique en matière de droits des femmes et sur le rôle de ces dernières dans le développement durable.
Les organisatrices, Danielle Bousquet, présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, Catherine Coutelle, présidente de la Délégation aux Droits des Femmes de l’Assemblée Nationale, et Chantal Jouanno, présidente de la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat, ont remis à Laurent Fabius, Ministre des Affaires Étrangères et du Développement International et à Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, un plaidoyer intitulé « Les femmes, actrices de la lutte contre le changement climatique » et ont lancé un appel à signer en ligne : « Soutenir les femmes face au dérèglement climatique ».

Inscrire les « Droits humains » dans l’Accord de Paris
Catherine Coutelle, conférence Femmes et climat , octobre 2015, ParisDans son premier point, l’Appel demande explicitement : « L’inscription des Droits humains et de l’égalité femmes-hommes dans l’Accord de Paris, la valorisation de la contribution des femmes et le renforcement de leur participation à tous les niveaux de la lutte contre le dérèglement climatique. »

Catherine Coutelle a profité de la présentation de l’appel pour réaffirmer son soutien aux « droits humains dans le pays des droits de l’Homme » et a indiqué qu’elle continuerait à déposer des amendements dans le sens du remplacement de l’expression « droits de l’Homme » par « droits humains ». Le ministre Laurent Fabius, qui a ensuite pris la parole, a rebondi sur l’importance de l’intégration des « droits humains ». « J’ai bien compris de quoi il s’agit » a-t-il dit, à l’attention de Catherine Coutelle, dont l’implication autour du changement de terminologie est à saluer. Plus tard, Marisol Touraine a insisté à son tour sur la terminologie : « Un accord ambitieux sur le climat, c’est aussi un accord qui fera progresser l’émancipation des femmes. C’est un engagement pour l’avenir, pour construire une société plus juste et plus respectueuse des droits humains et de l’environnement. »

Le symbole de la volonté d’agir en faveur de l’égalité de genre
On ne saurait être plus explicite sur l’importance de privilégier le terme « droits humains » à « Droits de l’Homme ». Ce point, loin d’être secondaire, est aujourd’hui une nécessité, voire le symbole de la volonté d’agir en faveur de l’égalité de genre… ou d’en rester à des schémas désuets.

Le Collectif Droits humains pour tou-te-s sera attentif à l’inclusion effective des « droits humains » dans le texte de l’Accord de Paris et espère le soutien du Ministère des Affaires étrangères et du Développement International via son ministre, Laurent Fabius.
Droits humains pour tou-te-s a adressé, en avril 2015, un message officiel à Patrizianna Sparacino-Thiellay, ambassadrice pour les droits de l’Homme, rattachée au ministère des affaires étrangères, afin de lui demander la modification de l’intitulé de sa fonction d’Ambassadrice aux droits de l’Homme à Ambassadrice aux droits humains. Le Collectif n’a, pour l’heure, reçu aucune réponse. Mais il est probable que le soutien du Ministère permettrait à Madame Sparacino-Thiellay d’achever le chemin qu’elle avait commencé en exigeant le titre d’Ambassadrice plutôt que d’Ambassadeur. Nous souhaitons que ce changement de terminologie soit accompagné par le Ministre et ses équipes.

Capture d’écran 2015-10-21 à 18.27.30Voir l’intervention de Laurent Fabius

Retrouvez les contenus sur Femmes et climat  et signez l’Appel

Catherine Coutelle porte cette revendication depuis plusieurs mois. Voir sur son site : http://www.catherinecoutelle.fr/des-droits-de-lhomme-aux-droits-humains-5455.html

Vous pouvez aussi faire circuler notre pétition ou faire signer notre appel par votre association/institution : http://droitshumains.fr/appel/

Une réponse à “Laurent Fabius : Droits humains « j’ai bien compris de quoi il s’agit »”

  1. Gamita Christine 5 décembre 2015 à 1 h 10 min #

    et débat et concertation, inconnues au bataillon ?
    Le débat sur changer l’expression des Droits de l’Homme n’a pas eu lieu un seul instant- escamoté en 1789, en 1948 et 1950, pas vu apparaître, et ça devrait continuer en 2015 ? un être n’est pas un droit- déjà exposé ce qu’analysé dans mon billet Olympe, plusieurs arguments auxquels nulle part je ne vois de réponses- je ne suis pas la seule à le penser, pourtant on nous impose une appellation à l’anglaise et qui n’avance à rien http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/citoyenne-olympe.html
    et on profite de la Conférence de Paris (dite cop21 très élégamment) pour imposer l’expression « droits humains » inopérante concernant la Conférence de Paris, et de l’une deux pierres et aussi la Journée des Droits de l’Homme du 12 décembre… ?
    les autorités françaises sont juste aussi nouilles que macaronis, en plus que cette expression de barbarisme angliciste a contaminé toutes les langues romanes, en plus que pour parler de toute l’espèce ou du genre humain entier, l’on sait bien que c’est « Journée des Droits de l’Homme » – ignorer les majuscules pour les noms propres, c’est une faute grammaticale-

Laisser une réponse

GAUCHE CITOYENNE |
Rochejaquelein |
Moussapolitiquetogo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A-quoi-tu-penses
| Ecologiste, Socialiste, Rép...
| LADUCHE/LAFFITTE-LEFEBVRE: ...